Sainte Rosalie, vierge et Ermite (1130 – 1170). Fête le 04 Septembre.

Mardi 04 Septembre 2018 : Fête de Sainte Rosalie, vierge et Ermite (1130 – 1170).

Palerme rosalia 1737http://pcarassussic.fond-ecran-image.com/blog-photo/les-circuits/circuit-en-sicile/palerme/

Santa Rosalia et le Monte Pellegrino

A 14 km au nord de Palerme, du haut de ses 606 mètres, le Monte Pellegrino domine toute la Conca d’Oro (le golfe de Palerme).
A son sommet, construit sur une grotte, s’élève le sanctuaire dédié à Santa Rosalia, la patronne de la capitale.
La légende rapporte qu’elle aurait vécu dans cette grotte. Rosalia, fille du duc de Sinibaldo, avait choisi d’y vivre en Ermite dès l’âge de 14 ans.
Elle se nourrissait de végétaux et fruits sauvages environnants et buvait l’eau d’une source.

Elle y mourut en 1160. On dit que lors de la peste de 1624 qui sévit sur Palerme, elle apparut à un chasseur à qui elle précisa où se trouvaient ses restes.
Elle lui commanda de les faire descendre dans la capitale et d’organiser une grande procession en les transportant dans les rues de la ville.

Le chasseur gravit le Monte Pellegrino et retrouva les ossements à l’endroit qui lui avait été indique.
Une procession fut organisée et la peste cessa.

Palerme rosalia 1736Après ce miracle, la Sainte fut déclarée patronne de la ville de Palerme et un Sanctuaire a été construit sur les lieux de découverte des reliques.
Tous les ans du 14 au 15 Juillet la procession est organisée dans les rues de la capitale et le 14 Septembre la procession monte jusqu’au sommet du Monte Pellegrino.

Les reliques sont actuellement dans la Cathédrale.
Les gouttières en zinc qui garnissent la plafond de la grotte sont chargées de récupérer toute l’eau, considérée comme miraculeuse, à fin qu’aucune goutte ne soit perdue.

Palerme arbregene 1739Sur un mur à l’entrée du Sanctuaire on peut voir un arbre généalogique. Celui-ci a pour objet de démontrer que la Sainte serait une descendante de Charlemagne.
Rosalia était la fille de Sinibaldo, seigneur de Quisquina et de Rosa parente de Roger II de Sicile, roi de Sicile et descendante de la famille de Charlemagne.

50240706 p 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1799/Sainte-Rosalie.html

Sainte Rosalie

Vierge à Palerme, en Sicile (✝ 1170)

Capitale et port de la Sicile, Palerme vénère Sainte Rosalie comme étant sa patronne. Son sanctuaire s'élève au sommet du mont Pellegrino, à 600m d'altitude.
C'est là que son corps aurait été retrouvé en 1624, dans un enveloppement de cristaux.

Elle y serait morte quatre siècles plus tôt, le 4 Septembre 1170. Un compatriote, le Bénédictin A. Tonamira, recueillit à cette occasion un faisceau de légendes 'conjecturales', qu'il rassembla dans un livre suggestif: 'Idée conjecturale sur la vie de Sainte Rosalie'.

Fille du seigneur Simbald, descendant de Charlemagne, elle aurait fui la maison paternelle à 14 ans, à la suite d'une apparition de la Vierge Marie, pour préserver sa virginité.
Elle aurait passé ainsi les 16 dernières années de sa vie dans une grotte du mont Pellegrino, nourrie de la seule Eucharistie que lui portaient les anges. Le chapelet de ces merveilles n'a d'égal que sa popularité sicilienne.

À Palerme en Sicile, au XIIe siècle, Sainte Rosalie, vierge, qui mena, dit-on, une vie solitaire sur le mont Pellegrino.
Martyrologe romain

Sainte napolitaine aux mains pleines de feux, Rose au cœur violet, fleur de Sainte Gudule, As-tu trouvé ta croix dans le désert des Cieux ?
Gérard de Nerval - Les Chimères.

Santa rosalia ad 1

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160904&id=6379&fd=0

Sainte Rosalie
Vierge et Ermite 
(1130-1160)

Sainte Rosalie, du sang royal de Charlemagne, naquit à Palerme, en Sicile, d'un chevalier français et d'une parente de Roger, roi de Sicile.

La Sainte Vierge lui apparut et lui conseilla de se retirer du monde. Rosalie, à quatorze ans, quitta le palais de son père sans avertir personne, n'emportant qu'un crucifix et des instruments de Pénitence.

Deux anges la conduisirent sur une montagne voisine de la ville. Dans une grotte inconnue et enveloppée de neige pendant plusieurs mois, Rosalie passa quelques années, partageant son temps entre l'Oraison, la Prière et la Pénitence.

Des racines crues faisaient sa nourriture ; l'eau du rocher lui servait de boisson. Souvent elle recevait la visite des anges, et le Sauveur Lui-même venait parfois s'entretenir avec elle.

On voit encore dans cette grotte une petite fontaine qu'elle creusa pour réunir les eaux qui suintaient à travers les fissures de la roche ; on voit aussi une sorte d'autel grossier et un long morceau de marbre où elle prenait son repas, un siège taillé dans le roc.

31d5c286 2Aussitôt après sa disparition, sa famille la fit rechercher dans toute la Sicile. Les anges avertirent Rosalie qu'elle serait bientôt découverte si elle ne changeait de demeure ; elle prit aussitôt son Crucifix et le peu d'objets qu'elle avait avec elle et suivit ses guides Célestes ; ils la conduisirent sur le mont Pellegrino, où ils lui indiquèrent une grotte obscure et humide qui lui servit de retraite pendant les dix-huit dernières années de sa vie.

Incorpora giuseppe 1834 1914 n 221 grotta s rosaliaLa grotte de Sainte Rosalie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Rosalie.

Rosalie de Palerme (en italien Santa Rosalia) - (1130-1160) est la patronne de la ville de Palerme en Italie et de la ville de El Hatillo au Venezuela.

Hagiographie

Selon la légende, Rosalie est née en 1130, au sein d'une noble famille sicilienne. Elle était la fille de Sinibald, seigneur de Quisquina et de Rosa, parente de Roger II de Sicile, roi de Sicile, et descendante de la famille de Charlemagne.

C'était une jeune fille très pieuse, qui se retira, à l'âge de 14 ans, dans une grotte du monte Pellegrino où elle passa les dernières années de sa vie, buvant l'eau d'une source et se nourrissant de ce que la nature lui offrait alentour. Elle mourut en 1160.

« La Sainte Vierge lui apparut et lui conseilla de se retirer du monde. Rosalie, à quatorze ans, quitta le palais de son père sans avertir personne, n'emportant qu'un Crucifix et des instruments de pénitence.

Deux anges la conduisirent sur une montagne voisine de la ville. Dans une grotte inconnue et enveloppée de neige pendant plusieurs mois, Rosalie passa quelques années, partageant son temps entre l’oraison, la prière et la pénitence.

Des racines crues faisaient sa nourriture ; l’eau du rocher lui servait de boisson. Souvent elle recevait la visite des Anges, et le Sauveur Lui-même venait parfois S’entretenir avec elle.

On voit encore dans cette grotte une petite fontaine qu’elle creusa pour réunir les eaux qui suintaient à travers les fissures de la roche ; on voit aussi une sorte d’autel grossier et un long morceau de marbre où elle prenait son repas, un siège taillé dans le roc et une vigne très ancienne, qu’on croit avoir été plantée par elle.

Aussitôt après sa disparition, sa famille la fit rechercher dans toute la Sicile. Les anges avertirent Rosalie qu’elle serait bientôt découverte, si elle ne changeait de demeure ; elle prit aussitôt son Crucifix et le peu d’objets qu’elle avait avec elle et suivit ses guides célestes ; ils la conduisirent sur le mont Pellegrino, où ils lui indiquèrent une grotte obscure et humide qui lui servit de retraite pendant les dix-huit dernières années de sa vie. »

En 1624, la peste se déclara à Palerme, et Sainte Rosalie apparut d’abord à une femme malade, puis à un chasseur auquel elle indiqua où se trouvaient ses reliques.

Elle lui ordonna de transporter ses restes à Palerme et d’organiser une grande procession en les transportant dans les rues de la cité.

Le chasseur gravit la montagne, et retrouva les restes de la Sainte là où elle le lui avait dit. Il fit ce qu’elle lui avait recommandé, et dès la fin de la procession, la peste cessa.

Après ce miracle, Sainte Rosalie fut vénérée comme la Sainte patronne de Palerme et un Sanctuaire fut érigé à l’endroit où ses restes avaient été retrouvés.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/09/2018