Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons, Martyrs à Nagasaki au Japon (+ v. 1635). Fête le 28 Septembre.

Vendredi 28 Septembre 2018 : Fête des Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons, Martyrs à Nagasaki au Japon (+ v. 1635).
(Mémoire obligatoire de Saint Laurent Ruiz pour les Philippines ; Mémoires facultatives ailleurs).

Santi lorenzo ruiz di manila e compagni 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1691/Saints-Laurent-Ruiz-et-15-compagnons.html

Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons

Martyrs à Nagasaki au Japon (✝ v. 1635)

A Nagasaki, 16 Martyrs, les uns brûlés vifs, d'autres décapités quelques années auparavant et plusieurs autres qui moururent témoins de la Foi au Christ. Saint Laurent Ruiz de Manille et quinze compagnons Dominique Ibanez de Erquicia, Jacques Kyushei Gorobioye Tomonaga, Antoine Gonzalez, Michel de Aozaraza, Guillaume Courtet, Vincent Shiwozuka, Luc Alphonse Gorda, Jourdain (Hyacinthe Ansalone) et Thomas Hioji Rokuzayemon Nishi, prêtres dominicains , François Shoyemon, Michel Kurobioye et Matthieu Kohioye, religieux dominicains - Madeleine de Nagasaki, vierge du Tiers-Ordre de Saint-Augustin, Marine de Omura, vierge du Tiers-Ordre dominicain, Lazare de Kyoto, laïc. 
 

Après avoir semé la Foi chrétienne dans les Îles Philippines, Formose et les îles du Japon, ils consommèrent leur martyre pour l’Amour du Christ à Nagasaki, en vertu d’un décret du chef suprême Togugawa Yemitsu, à des jours différents, de 1633 à 1637, mais sont commémorés dans une même vénération.

A peine débarqués Lorenzo Ruiz et son compagnon Guillaume Courtet, originaire de Béziers, sont arrêtés. Après une année de prison ils sont atrocement torturés en public durant deux semaines pour les faire apostasier.

Fidèles jusqu’au bout ils succombent les uns après les autres. Au matin du 29 septembre les deux derniers survivants dont Guillaume Courtet, furent décapités et leurs corps furent incinérés avant d'être jetés au large de Nagasaki.

Voir sur le site du Vatican, Lawrence Ruiz, Dominic Ibáñez de Erquicia, James Kyushei Tomonaga, and 13 companions, Philippines, martyrs in Japan - biography (en anglais) Piazza San Pietro, 18 Octobre 1987

Martyrologe romain

16 beato juan de santa marta 16

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seize_martyrs_de_Nagasaki.

Les seize martyrs de Nagasaki sont un des symboles de la difficile évangélisation du Japon en particulier dans la ville de Nagasaki, berceau de la chrétienté dans le pays.

Histoire

Ils font partie de la famille dominicaine et sont reliés de différentes manières à la province du Saint Rosaire centrée à Manille aux Philippines

Ils font suite aux Martyrs déjà nombreux qui ont donné leur Vie pour l’Évangile au Japon, depuis les 26 martyrs crucifiés en 1597 et les 205 Martyrs Béatifiés, tués entre 1617 et 1632, parmi lesquels ceux du "Grand Martyre" (Nagasaki, le 10 Septembre 1622) au cours duquel 23 Chrétiens furent brûlés au poteau et 22 décapités.

Ces 16 Martyrs ont souffert entre 1633 et 1637, période où règne Iemitsu Tokugawa, shogun du Japon. Les 28 Février 1633 et 22 Juin 1636 il proclame deux édits pour supprimer le Christianisme dans l’empire. Étaient punissables de mort les Missionnaires étrangers ou autochtones, ceux qui les recevaient et tous ceux qui ne voulaient pas abjurer la Foi Chrétienne.

Ainsi moururent :

  • En Août et Octobre 1633 : Dominique Ibanez d’Erquicia, François Shoyemon, Jacques de Sainte Marie, Michel Kurobioye, Luc du Saint Esprit, Matthieu Kohioye du Rosaire.
  • En Octobre, Novembre 1634 : Madeleine de Nagasaki, Marina d’Omura, Hyacinthe Jourdain Ansalone, Thomas de Saint Hyacinthe.
  • En Septembre 1637 : Antoine Gonzales, Guillaume Courtet, Michel de Aozaraza, Vincent Schiwozuka de la Croix, Lazare de Kyoto, Laurent Ruiz.

Dates

Hommage

A l’homélie de Canonisation Jean Paul II disait : « Seize hommes et femmes ont témoigné, par leurs souffrances et leur mort héroïque, de leur Foi dans le message de Salut par Le Christ, parvenu jusqu’à eux après avoir été proclamé de génération en génération depuis le temps des Apôtres.

Par leur souffrance, leur amour et leur imitation de Jésus ont atteint leur pleine réalisation. Leur configuration sacramentelle avec Jésus, l’unique Médiateur, a été menée à sa perfection. « Car si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous lui serons unis par une Résurrection semblable à la sienne. » (Rm 6, 5.)

Ces Saints Martyrs, divers par leur origine, leur langue, leur race et leur condition sociale, sont unis les uns les autres et unis à tout le Peuple de Dieu dans le mystère salvateur du Christ, Le Rédempteur. »

Commentaires (2)

1. fraternite Marie Miséricorde 17/09/2013

veuillez faire connaître les lectures au propre de la fête des Saints laurent Ruiz et ses compagnons, lectures approuvées.
Bien à vous, uens soeur+

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/09/2018