FÊTE DE LA NATIVITÉ DE MARIE.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOS FAMILLES ET VOS PROCHES.

FÊTE DE LA NATIVITÉ DE MARIE.

Nativite marie 2Commentaire personnel. Extrait de ma Réflexion personnelle n° 71 :
Fête de la Nativité de Marie, 2ème partie.

La Très Sainte Vierge Marie vient de naître…et par son « OUI » total, continuel, humble et Amoureux, tout au long de sa Vie…elle va permettre à Dieu de « prendre condition d’Homme » en s’incarnant, en la personne du Fils, en son sein.

La Très Sainte Vierge Marie vient de naître…et par son « OUI » total, continuel, humble et Amoureux, tout au long de sa Vie…elle va permettre l’Union des deux Cœurs de Jésus et de Marie (le sien) pour sauver L’Humanité en s’offrant en Sacrifice comme Victime pure, vierge et innocente pour La Rédemption de L’Homme (homme et femme)…après la chute d’Adam et Eve.

La Très Sainte Vierge Marie vient de naître…et par son « OUI » total, continuel, humble et Amoureux, tout au long de sa Vie…elle a accepté de devenir Notre Maman, de nous envelopper de Son Amour Maternel et de Sa Tendresse Maternelle…elle va nous permettre à nous personnellement d’être sauvé par Jésus…en étant devenue Notre Maman.

Elle nous prend dans ses bras maternels et nous conduit jusqu’à Jésus…ou plutôt, Elle conduit Jésus jusqu’à nous…en lui ayant dit à Son Cœur « ne les condamne pas, aussi gros soient leurs péchés et leurs offenses, ils sont Mes enfants et Je les Aime »…et ayant dit à notre cœur « faites tout ce qu’Il vous dira ».

Acceptons de laisser Marie, La Très Sainte Vierge Marie, naître en nous, dans notre cœur, dans notre âme…et Elle deviendra en nous « L’Arche pure et inviolée » dans laquelle se trouve Jésus.

Pour tous ceux qui ont peur de Jésus…qui est Notre Dieu…La Très Sainte Vierge Marie est celle qui est « créature de Dieu » et notre « très Sainte Maman » qui nous Aime d’un Amour Maternel infini…et qui prend Le Cœur de Jésus (Son Fils et Notre Dieu) et notre cœur (à nous, ses enfants) et les réunis…pour n’en faire qu’un !!!

Et comme Jésus, Notre Dieu, ne peut rien refuser à Sa Très Sainte Maman, La Très Sainte Vierge Marie…alors, comme aux noces de Cana, Jésus va transformer l’eau en vin…car… ils n’avaient plus de vin (comme à chaque fois que nous avons rangé Dieu…au placard… depuis des mois, voir des années !!!)…

Puis Jésus…transformera le vin…en Sang du Christ, Notre Rédempteur…pour que Son Sang envahisse notre âme, purifie notre âme, fasse fuir Satan de notre âme…et que Le Père (Dieu, Notre Père) ne voit plus en nous des être corrompus par notre péché…mais ne voit que Son Fils Jésus…car notre âme sera recouverte de Son Sang.

Voilà pourquoi, Jésus, nous a demandé de nous nourrir de Son Corps et de Son Sang…afin de pouvoir « hériter » du Royaume de Dieu.


Il n’est pas possible de parler de cette magnifique Fête (on pourrait même dire de son Anniversaire) sur La Nativité de La Très Sainte Vierge Marie, sans y insérer les Révélations de Jésus à Maria Valtorta.
Extrait des Révélations de Jésus à Maria Valtorta (tome 1, chapitre 1 de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé…
'On peut appeler Marie, la puînée du Père'.

'Catéchèse du mercredi 16 août 1944

Jésus dit : "Aujourd'hui, écris ça seulement. La pureté a une telle valeur que le sein d'une créature peut contenir Celui qui ne peut être contenu, parce qu'Elle possédait la pureté absolue, la plus grande pureté que puisse avoir une créature de Dieu.

La Très Sainte Trinité y descendit avec toutes ses perfections, y habita avec ses Trois Personnes, enferma son infinité dans un petit espace.
Mais Elle n’en fut pas moins diminuée parce que l'amour de la Vierge et la volonté de Dieu dilatèrent cet espace jusqu'à en faire un Ciel. Et la Très Sainte Trinité se manifesta avec ses caractéristiques :

Le Père,
étant encore une fois le Créateur de la créature, comme au sixième jour de la Création, avait une fille vraie, digne de Lui, façonnée à sa parfaite ressemblance. L'empreinte de Dieu était imprimée en Marie avec une telle plénitude et exactitude que seul le Premier-Né du Père lui était supérieur.

On peut appeler Marie la puînée du Père, par la perfection qui Lui fut accordée et qu’Elle sut conserver et par sa dignité d'Épouse et de Mère de Dieu et de Reine du Ciel, Elle vient en second lieu, après le Fils du Père; et en second lieu dans son éternelle Pensée parce que éternellement Il se complaît en Elle.

Le Fils,
étant aussi pour Elle "Son Fils", lui enseigna, par le mystère de grâce, sa vérité et sa sagesse alors qu'il n'était encore qu'un Embryon qui se développait en son sein.


L'Esprit-Saint,
en apparaissant parmi les hommes par une Pentecôte anticipée, par une Pentecôte prolongée : Amour pour "Celle qu'Il aima", Consolation pour les hommes pour le Fruit de son Sein, Sanctification par la Maternité de la Sainte.


Pour se manifester aux hommes sous la forme nouvelle et complète qui inaugure l'ère de la Rédemption, Dieu n'a pas choisi pour son trône un astre du ciel, ni le palais d'un souverain puissant. Il n'a pas voulu non plus les ailes des anges pour y poser ses pieds. Il a voulu un sein sans tache.

Ève aussi avait été créée sans tache, mais elle voulut librement se corrompre par sa propre volonté.
Tandis qu'Ève se trouvait dans un monde Pur, Marie vécut dans un monde corrompu sans consentir à blesser sa Pureté par la plus petite pensée dirigée vers le péché.
Elle savait l'existence du péché. Elle en a vu les divers aspects et les plus horribles. Elle les a tous vus, jusqu'au plus horrible : le déicide.
Mais Elle les a connus seulement pour les expier et être éternellement Celle qui a pitié des pécheurs et prie pour leur Rédemption.


Commentaire personnel. Extrait de ma Réflexion personnelle n° 71 :
Fête de la Nativité de Marie, 1ère partie.

Vouloir faire de Marie, un être humain comme chacun de nous avec l’héritage du péché dut à la désobéissance d’Adam et Eve, c’est vraiment réduire la puissance de Dieu en le rendant incapable de créer une nouvelle Eve comme l’était la première avant sa chute, c'est-à-dire parfaite et sans tâche, à l’image et à la ressemblance de Dieu, la plus parfaite possible qu’il soit donné à un être humain…
Surtout que cette nouvelle « Eve » devait être porteuse dans son sein, de Jésus, Fils Unique de Dieu, et Dieu au même titre que Le Père et Le Saint-Esprit.

Dieu a fait en Marie l’être humain le plus parfait qu’il lui était donner de créer, afin qu’elle puisse par sa Pureté accueillir Dieu en elle, et réconcilier l’homme avec son Créateur en acceptant d’Obéir en toute chose à Dieu (par son « Oui » continuel) et en toute Humilité (elle ne s’est jamais prévalu de son titre de « Mère de Dieu ») dans un monde corrompu, alors que la première créature parfaite (la première Eve) avait refusé d’Obéir par l’orgueil de vouloir être au-dessus de Dieu et libre de ses choix, séduite par le Prince du mal, le Séducteur et le Menteur de toujours.

Et pour ceux qui désirent approfondir la naissance de Marie, de son désir par Anne et Joachim, de sa conception, de son entrée et de sa vie au Temple, de sa rencontre avec Joseph à l’âge de devenir « épouse », vous trouverez sur le lien suivant, tous les écrits des Révélations de Jésus à Maria Valtorta.
http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2001/index.htm

En ce jour, je suis frappé par plusieurs choses au travers de cette Fête. C’est d’abord un évènement merveilleux et qui ouvre pour toute l’humanité corrompue auquel nous appartenons tous (moi compris) Le Chemin vers Notre Salut grâce au très douloureux et très Saint « Pardon » vécu par les Cœurs unis de Jésus et de Marie lors de leur humble vie et particulièrement au moment de La Passion en acceptant volontairement et avec un Infini Amour les Souffrances du Rédempteur Jésus et de sa Co-Rédemptrice Marie (tout en restant à sa place de créature qui doit Adoration à Son et Notre Dieu) de L’Humanité.

J’aimerais m’expliquer sur cette dernière phrase afin qu’elle ne soit pas mal interprétée en donnant à Marie une place qu’elle n’a pas.  
Jésus, au travers des Révélations à Maria Valtorta, ne cesse de défendre Sa Maman…alors qu’Il est Dieu…et qu’elle n’est qu’une Créature Humaine même si elle est l’œuvre de Dieu la plus parfaite…et la plus proche de l’image et de la ressemblance de Dieu…œuvre qu’Il a crée.

(A ce titre, ne mettons pas, non plus et à l’inverse, Marie devenant l’égale de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit…elle reste Sa créature et Lui doit Adoration…mais, elle est l’œuvre la plus parfaite de la création de Dieu (l’homme est la perfection de la création, et Marie est la perfection de l’homme), et à ce titre est devenue la nouvelle « Eve » participante à La Rédemption de l’humanité avec Son Fils Jésus, le nouvel « Adam »…Adam et Eve, par leur désobéissance à Dieu, ont condamné l’humanité à l’Enfer éternel…mais Jésus et Marie, par leur obéissance à Dieu, ont ré-ouvert le Ciel à toute l’humanité qui le désire).

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

                                       PIERRE

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/09/2018