Les Hérésies modernes…L’Enfer et Le Purgatoire n’existeraient pas…grâce à La Miséricorde Infinie du Père !!!...4ème Partie.

Les Hérésies modernes…L’Enfer et Le Purgatoire n’existeraient pas…grâce à La Miséricorde Infinie du Père !!!

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOS FAMILLES ET VOS PROCHES.


QUATRIEME PARTIE.

A travers l’exemple qui suit, sachons voir dans le médecin, Dieu qui est Infini Amour et qui veut sauver son enfant malade…en lui donnant les Commandements d’Amour nécessaires pour son salut.

Un petit enfant est gravement malade. Sa maman paniquée, appelle le médecin. Celui-ci arrive et diagnostique une grave infection. Il donne un traitement adapté, mais ordonne à la maman de ne pas donner à manger à son enfant (juste de l’eau) pendant quelques jours, le temps que le traitement qu’il a donné (et qui contient les éléments nutritif dont l’enfant a besoin) fasse son effet, sinon il risque d’en mourir… le gamin crie sans arrêt à sa maman qu’il veut manger … la maman supplie alors, et sans arrêt, le médecin de lui permettre de lui donner à manger tant elle voit le désir, les souffrances et les prières de son enfant.

 

Que devrait faire alors, à votre avis, le médecin ???

Que devrait faire Dieu quand les conséquences des prières que nous faisons, pourraient s’avérer dramatiques pour nous, ou pour d’autres personnes (parfois, bien des années après !!!) ???

Le médecin a dit alors à la maman : Vous voulez qu’il vive ou qu’il meure !!!

Moi, je sais que si vous lui donnez à manger, il risque de mourir, alors que si vous lui donnez le traitement que je lui ai prescrit, sans lui donner à manger, il sera sauvé.

A vous de choisir, maintenant (Dieu nous laisse libre)…

Mais ne comptez pas sur Dieu, pour exaucer une prière qui n’irait pas dans Son Plan d’Amour pour nous, et pour l’ensemble de ses enfants, voir qui pourrait leur nuire, à la longue.

 

Voici un autre exemple (que j’ai vécu) de l’amour « inconscient » des hommes…et qui s’imaginent que Dieu leur ressemble !!!

Un jeune, de famille très riche, vient d’avoir son permis de conduire, et demande, prie, supplie ses parents de lui acheter le bolide le plus puissant, le plus rapide et le plus fun qui existe et dont il a la photo dans sa chambre.

Les parents, s’ils aiment vraiment leur fils, doivent-ils écouter les prières et les supplications  de celui-ci, et leur acheter cette voiture ???

Ou au contraire, pour lui permettre d’assimiler tous les dangers de la route et lui permettre de connaître de mieux en mieux le comportement d’une voiture, quel que soit les obstacles sur la route, lui offriront-ils une petite voiture, pas très puissante, mais sûr et fiable, ayant une bonne tenue de route, afin qu’il puisse se former, allant ainsi, à l’opposé de sa demande ???

 

Si les parents exaucent les prières de leur fils, et lui achètent ce bolide, n’est-ce pas plutôt de l’inconscience et non de L’Amour (voir ma précédente réflexion) ???

 

Malheureusement j’ai connu beaucoup de parents très riches qui ont choisi d’écouter la prière de leur enfant, lui ont acheté un bolide (style R5 Turbo GT, 205 Turbo GT, BMW série 7, etc.….) … et ont assisté à son enterrement quelques temps plus tard, la voiture pliée à la sortie d’un virage, en revenant de boite de nuit…. Et tous les occupants morts….. quand, il n’y avait pas des piétons, se trouvant sur le trajet du véhicule, fauchés et tués. 


Non, L’Amour de Dieu est Compassion et Miséricorde et non pas inconscience et bêtise.

Dieu veut tous nous sauver… et Il souffre de nous voir le rejeter continuellement…préférant suivre les envies de notre chair (gourmandise, orgueil, égoïsme, mensonge, délation, luxure, corruption, dureté de cœur, haine, etc…) que Ses Commandements d’Amour, que suivre comme Il nous le demande, le même chemin que celui qu’Il a pris en premier…qu’Il nous a montré (lire et vivre les Evangiles) et qui nous conduit au Bonheur éternel dans Le Royaume de Son Père.

Matthieu 10 39.

Jésus dit : Qui ne prend pas sa croix et ne suit pas derrière Moi, n’est pas digne de Moi. Qui aura trouvé sa vie la perdra et qui aura perdu sa vie à cause de Moi, la trouvera.

Jean 12-25.

Jésus dit : Qui aime sa vie la perd et qui hait sa vie en ce monde la conservera en vie éternelle.

 

Extrait de ma Réflexion : Mardi 27 Octobre 2009.

Jésus souffre de voir toutes ces âmes qui s’égarent et supplie ceux qui ont beaucoup d’Amour pour Lui…de partager avec Lui Sa Compassion…pour les malades « spirituels » que nous sommes !!!

Jésus voudrait absolument nous sauver…et Il a tout fait pour cela. Il est mort pour nous et Il a pris Lui-même et nous montre Le Chemin que nous devons prendre…celui de L’Amour, celui de La Vérité, celui de La Pureté, celui de L’Humilité, celui de L’Obéissance, celui de La Foi en Lui qui fait tout pour nous…mais nous refusons de voir, nous refusons de nous laisser changer intérieurement, nous refusons de Lui obéir, nous refusons Sa Lumière sur nos fautes…dont Il voudrait nous libérer…etc…

Alors Jésus souffre !!! 

 

Que voudrait nous dire Jésus (tel que je le ressens) ???

Ma Souffrance est de ne pas avoir de réponse à Mon Amour.

Tu Aimes ton frère, Je L’Aime plus que toi.

Tu souffres de sa faute, de sa situation, de son comportement, J’en souffre plus que toi.

Ton cœur saigne, Mon Cœur aussi saigne.

Mais tu restes extérieure à Moi pour me présenter ton frère. J’attends que tu joignes ta souffrance à La Mienne.

T’entendre dire : « Jésus nous souffrons tous les deux » sera déjà un baume pour Mon Cœur.

T’entendre dire : « Jésus Brûle-moi de Ton Amour Souffrant » sera guérison en Mon Cœur et guérison de bien des âmes.

L’Amour soulage, mais Le Sacrifice d’Amour libère et redonne vie.

Contempler Ma Souffrance d’Amour c’est y rentrer. C’est reconnaître que Je vous Aime. C’est reconnaître que Je Souffre de votre non-réponse.

C’est Me dire : « Je viens vers Toi car je comprends et je compatis ».

C’est Me dire : « Brûles-moi d’Amour pour Toi !!! »


J’aimerais prendre un exemple pour que cela soit plus parlant.

Imaginez que vous êtes au milieu de vos soucis, de vos problèmes, de votre repos voir de vos « bringues »…et vous recevez un coup de téléphone.

C’est votre meilleur ami qui vient d’avoir un accident très grave (chose que vous pouviez prévoir à cause de sa conduite…mais auquel vous n’avez pas prêté attention, pris dans vos propres occupations et préoccupations)…et se trouve à l’hôpital, au bloc opératoire…entre le vie et la mort (le péché…qui nous conduit…au bord de la mort de notre âme !!!).

 

Du coup, vous ne pensez plus à vous-même…et votre esprit est tourné vers votre ami. Vous prenez sur vous sa souffrance.

Vous arrivez à l’hôpital où votre ami vient d’être opéré. Il est comme un frère pour vous…et vous souffrez de ne pas être à sa place…et lui…sain et sauf !!!

Vous commencez à comprendre ce qu’est La Compassion.


Maintenant, en arrivant à sa chambre, vous rencontrez sa maman !!!

Vous la voyez qui souffre encore plus que vous pour lui qui est la chair de sa chair, elle qui l’a conçu et mis au monde.

Voir sa douleur vous fait souffrir encore plus…tellement vous voudriez prendre sur vous toute sa souffrance pour la consoler !!!

Vous comprenez alors mieux le sens de La Compassion.

Au travers de cette maman, se trouve Dieu qui a crée notre âme, qui nous a donné La Vie, qui est mort sur La Croix pour nous sauver…et qui Souffre de voir où nous conduit nos manques d’Amour, notre attrait pour obéir à notre chair « corrompue » dont nous sommes si facilement esclave, sans nous rendre compte où cela nous mène…au bloc opératoire…voir à la mort !!!

Au travers de notre « meilleur ami » se trouve notre Prochain quel qu’il soit et que Dieu met sur notre route…auquel nous n’avons pas toujours prêté attention, pris que nous étions par… nous-même et notre égoïsme !!! 

 

Lorsque nous aurons compris cette image…alors, nous Aimerons tellement Dieu, nous Compatirons tellement avec Sa Souffrance que nous n’aurons plus qu’un désir…nous oublier nous-même pour nous Unir à La Souffrance de Dieu…pour tous Ses enfants…qui prennent des chemins de plaisirs…et de Perditions !!!

Nous n’arriverons plus à dire, voir même à penser…que nous n’avons pas à souffrir…puisque Dieu a souffert, une fois pour toute…pour nous !!!

Nous n’aurons qu’une envie…en voyant Sa Souffrance dut au mal que nous nous faisons… celle de Compatir à Sa si grande Souffrance…en la prenant sur nous…autant que nous le pouvons !!!

Et plus nous L’Aimerons, plus nous souffrirons avec Lui…et plus nous serons capable de supporter La Souffrance pour La Lui Offrir en Offrande d’Amour, pour La Rédemption du monde…composé de…« nos meilleurs amis » !!! 

 

Alors nous ne regarderons plus Jésus en train de mourir sur Sa Croix…uniquement comme le symbole de Sa Victoire sur La Mort…comme Le Signe de Sa Résurrection…

Nous permettant d’oublier complètement Son atroce Souffrance, Son atroce Passion, Son atroce Chemin de Croix, le rejet de tous et Sa Crucifixion pour ne penser qu’à Sa Résurrection !!!

Nous permettant d’oublier complètement que Jésus nous demande de prendre Son Chemin (Le Chemin qu’Il a pris et nous a montré tout au long de Sa Vie sur Terre…de Sa Naissance rejeté dans une pauvre crèche au milieu des animaux…à Sa Mort sur La Croix !!!


Mais en reprenant mon exemple ci-dessus…seriez-vous capable, en voyant votre meilleur ami sur la table d’opération…ou en voyant sa maman pleurant toute sa souffrance devant l’état de son fils…seriez-vous capable…

De ne penser qu’à une chose : « Il va s’en sortir » et de ne pas souffrir devant l’état de votre meilleur ami et de celui de sa maman !!!


Effectivement, il va peut-être s’en sortir, et cela grâce à l’Amour de sa maman, de votre Amour et du travail des chirurgiens s’ils opèrent en faisant bien leur opération…et si l’organisme de votre ami…peut encore être sauvé, les organes vitaux…n’ayant p         as encore été atteints !!!


Mais dites-moi sincèrement.

Même si le chirurgien vous dit qu’il va pouvoir le sauver…tant que l’opération ne sera pas terminé…et même tant qu’il ne sera pas réellement sorti d’affaire et guéri…si vous avez de La Compassion pour lui et pour sa maman…serez-vous capable de ne pas souffrir pour votre meilleur ami et devant la souffrance de sa maman…juste parce que vous avez la certitude intérieure qu’il va s’en sortir…ce qui est le cas de tous les Chrétiens qui vivent et fêtent Pâques…en négligeant complètement toute la Semaine de tortures et de La Passion du Christ jusqu’à Sa mort sur une Croix…ils se réjouissent de La Fête à préparer qui est Résurrection…en négligeant totalement La Passion qui a conduit Jésus à une mort atroce !!!


Alors ce que nous sommes capable de vivre pour un « ami »…sommes-nous capable de le vivre pour Dieu, par Amour pour Lui qui Souffre devant l’état catastrophique des âmes de Ses enfants !!!

Sommes-nous capable d’être compatissant devant La Souffrance de Notre Dieu voyant Ses enfants qui se perdent pour l’éternité…alors qu’un peu de notre Amour pourrait en sauver tant…et tant !!!

Nous vivrons La Résurrection…mais nous aurons toute l’éternité pour cela…pour nous réjouir dans Son Royaume, après notre mort…une fois que nous nous serons unis sur terre à Sa Souffrance, à Sa Passion et à Sa Mort…pour Le Salut de « nos Frères » !!!


Pensez-vous, un seul instant, que Jésus sachant qu’Il allait triompher de La Mort…ait sauté cette semaine Sainte…pour Ressusciter et apparaître dans Sa Gloire…sans vivre cette Semaine Sainte…de Souffrance atroce !!! Sa Résurrection n’est venue qu’après Sa Mort…comme la graine ou le levain…Sommes-nous prêt à prendre le même chemin !!! 


Il est bien connu qu’il est bon de parler avec Amour et de témoigner beaucoup d’Amour à ceux de nos proches qui sont dans le coma…car souvent cela les aide à s’en sortir !!!

…Mais si nous ne sommes pas Compatissant à leur souffrance et à leur état…sûr que nous sommes qu’ils s’en sortiront…manifestons-nous beaucoup d’Amour pour eux ???


Si Dieu avait cet Amour cet Amour inconscient, il n’y aurait aucune Justice, alors que Dieu est aussi Justice Infinie…et comme Jésus le dit à Maria Valtorta en parlant de Judas (voir plus haut) :

Non. S’il fut le sacrilège par excellence, moi je ne le suis pas. S’il fut l’injuste par excellence, moi je ne le suis pas. S’il fut celui qui a répandu dédaigneusement mon Sang, moi je ne le suis pas.

Pardonner à Judas serait un Sacrilège envers Ma Divinité qu’il a trahie, ce serait une injustice envers tous les autres hommes, toujours moins coupables que lui et qui sont pourtant punis pour leurs péchés, ce serait mépriser mon sang, enfin ce serait ne pas tenir compte de mes lois.

Dieu nous Aime d’un Amour Infini et veut nous sauver tous (par Son Sacrifice, Jésus ouvre à tous les portes du Ciel)…mais Son Amour est tellement Infini qu’Il nous laisse libre de L’Aimer ou de le rejeter, de le choisir ou de choisir les caprices de notre chair corrompue par Satan (orgueil, égoïsme, mensonge, corruption, délation, etc…).

Dieu ne veut pas que nous soyons des robots obligés d’obéir, Il nous veut libre… contrairement à Satan qui veut nous enchaîner entre ses griffes.

Dieu nous supplie tout au long de notre vie, Il nous donne Ses Commandements d’Amour pour éviter de nous blesser, mais nous sommes libre de les suivre ou de les rejeter…jusqu’à notre dernier souffle de vie.

Dieu, dans Son Infinie Miséricorde, nous Pardonne toutes nos chutes et nos fautes aussi lourdes et énormes soient-elles…mais à condition de les regretter amèrement (à l’image de Saint Pierre) et ensuite de réparer par nos actes d’Amour tout le mal fait par nos fautes qui sont des blessures graves à l’âme de notre Prochain, à la notre et à L’Amour de Dieu pour nous.

Rappelons-nous notre « acte de contrition » que nous disons lorsque nous allons demander Le Sacrement de Réconciliation : « …Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre Sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence ».

Mais Dieu est Amour et Il nous demande de L’Aimer plus que tout et de n’Adorer que Lui (1er Commandement) en suivant tous Ses Commandements d’Amour avec Amour, Obéissance, Humilité, Don de soi, Foi en Dieu, Fidélité en Dieu et Espérance en Ses Promesses qui sont vraies.

Et pour L’Aimer, il nous faut Aimer le Prochain que Dieu met sur notre route en puisant en Dieu qui est La Source de L’Amour et en répandant cet Amour sur notre Prochain…en qui Jésus se reconnaît (Ce que vous aurez fait à ce petit, c’est à Moi que vous l’aurez fait).


Je vous rappelle le passage du Jugement dernier cité plus haut.

Matthieu 25 31-46. (Le Jugement dernier).

Jésus dit : …En vérité Je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à Moi non plus vous ne l’avez pas fait.

Et ils s’en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle.  

 

Ce Prêtre nous dit dans son Enseignement :

« Le Père qui a enfermé tous les humains dans la désobéissance du péché dans le seul but de faire à tous miséricorde, a joint, à chaque faute, aussi lourde soit-elle, un Pardon équivalent pour toute la durée de l’existence de tout être humain, du premier au dernier, afin que tout être humain soit par pure grâce, même Pierre et Judas ».

Rappelons-nous la parabole du fils prodigue.(Luc 15 11-32).

…le plus jeune fils partit pour un pays lointain et y dissipa son bien en vivant dans l’inconduite.

Quand il eut tout dépensé, une famine sévère survint en cette contrée et il commenca à sentir la privation…

Il aurait bien voulu se remplir le ventre des caroubes que mangeaient les cochons, mais personne ne lui en donnait…

Le Père ne joint pas à chaque faute de son fils prodigue qui est parti, un Pardon et une réparation (comme s’il suivait les traces de son fils pour aller payer derrière lui les dettes qu’il avait et lui procurer la nourriture qu’il n’avait plus)…Non, L’Amour infini du Père est Compassion…Il reste devant sa fenêtre plein de la souffrance de l’éloignement de son fils, jour après jour, espérant son retour…et dès qu’il aperçoit sa silhouette encore lointaine, il se précipite vers lui.

Dieu attend notre retour et dans Son Amour et Sa Miséricorde Infinie fait tout ce qu’Il peut pour nous faire revenir…mais nous sommes libre de choisir L’Amour (et au Ciel n’y rentre que exclusivement L’Amour) ou La Haine (qui par essence rejette L’Amour qu’elle ne peut supporter) qui est Le Royaume de Satan.

Nous sommes ainsi libre de choisir entre Dieu et Satan tout au long de notre vie…et ce sont nos choix propres qui viennent de notre « esprit » qui est immortel et que nous conservons après notre mort à cette Terre (Dieu nous a crée avec un esprit immortel…et nous le garderons éternellement…Dieu ne nous le change pas à notre décès pour nous en donner un nouveau…où nous serions des robots obligés d’obéir !!!)…qui nous conduiront soit dans Le Royaume de Dieu, quitte à Réparer au Purgatoire, ce que nous n’aurons pas réparé sur Terre, où n’existe que L’Amour, soit dans Le Royaume de Satan qui est Le Royaume de La Haine, du Désespoir et de la Souffrance Infinie de la perte totale et définitive de Dieu.

Matthieu 18 12-14 et Luc 15 4-7.

La Brebis perdue.

…Et s’il parvient à la retrouver, en vérité Je vous le dis, il tire plus de joie d’elle que des 99 qui ne sont pas égarées.

Ainsi on ne veut pas, chez votre Père qui est aux Cieux, qu’un seul de ces petits se perde.

 

Oui, Le Père ne veut pas qu’un seul de ses enfants se perde…mais Il nous laisse libre de notre propre choix… et c’est pour cela que nous sommes sur Terre (sinon qu’elle raison y aurait-il ???), pour choisir entre Dieu et Satan, entre L’Amour et La Haine, entre L’Humilité et L’Orgueil, entre L’Obéissance aux Commandements de Dieu et de Son Eglise ou l’esclavage de notre chair corrompue par Satan avec pour fruits, orgueil, égoïsme, dureté de cœur, violence, haine, luxure, paresse, gourmandise, etc…et cherchant notre gloire et notre confort sur cette Terre…au lieu de vivre par Amour pour Dieu et pour le prochain qu’Il met sur notre route…en vue de notre véritable vie qui sera éternelle…au Ciel ou en Enfer !!!

Et Dieu nous Aime tellement qu’Il a accepté que Le Fils s’offre en victime pour notre Salut à tous, sans exception…mais à condition de le suivre sur Le seul Chemin qu’Il nous demande de prendre, qui est Le Chemin de L’Amour, de La Compassion et de La Miséricorde.


Soyons certains, que si à l’image de Judas, le jeune fils prodigue n’était pas revenu vers la maison (un simple signe suffit, même un simple appel au secours, mais profond et sincère) et se serait suicidé de désespoir…le père ne serait pas venu le chercher…nous sommes libres. Dieu nous veut libre…même si dans Son Amour Infini, Il souffre atrocement de nos éloignements et de nos rejets.


Son fils aîné était aux champs…Mais le Père lui dit : « Toi, mon enfant, tu es toujours avec Moi et tout ce qui est à moi et à toi.

Mais il fallait bien festoyer et se réjouïr, puisque ton frère que voilà était mort et qu’il est revenu à la vie. Il était perdu, et il est retrouvé.

Passage qui reprend une autre Parole de Jésus.

Luc 15 7.

C’est ainsi, Je vous le dis, qu’il y aura plus de joie dans Le Ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n’ont pas besoin de repentir.

 

Le Fils aîné représente tous ceux qui vivent en Chrétiens, sont chez eux dans la maison de Dieu et peuvent disposer de toutes les Grâces que Dieu a.

Mais, comme le jeune fils, il est lui aussi, libre de ses choix…de rester dans la maison de Dieu ou de partir…ne supportant pas qu’un païen, qu’un délinquant, qu’un moribond, qu’un luxurieux, qu’un étranger, (etc…) soit lui aussi accueilli dans la maison de Dieu…et qu’en plus, il y ait une grande fête pour célébrer sa conversion…ou, au contraire, de se réjouir avec tous pour célébrer le Salut de cette brebis perdue !!!

L’Amour Infini de Dieu nous laisse libre…même si pour cela nous lui déchirons le cœur par nos refus d’Amour !!!

      

          EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

 

                                     PIERRE

 

POUR LIRE LA SUITE, ALLER DANS LA CINQUIEME PARTIE.

 

Sous-pages :

 


Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/07/2012